DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mariano Rajoy promet une année 2013 encore très difficile

Vous lisez:

Mariano Rajoy promet une année 2013 encore très difficile

Taille du texte Aa Aa

Mariano Rajoy a fait le bilan de sa première année au pouvoir, marquée par la profonde crise économique que traverse l’Espagne.
Le chef du gouvernement refuse toujours de demander l’aide financière de la Banque centrale européenne mais n’exclut rien pour l’avenir.
“Nous avons encore devant nous un très difficile année. Spécialement la première moitié, et nous devons persévérer dans les réformes en cours. L‘économie espagnole sera encore en récession un certain temps mais nous espérons que la situation sera meilleure au deuxième semestre.”

Mais pour les Espagnols, chaque jour qui passe apporte son lot d’angoisse, et de manifestations. Hier soir à Madrid les salariés d’Ibéria étaient dans la rue, après une réunion sur un plan de restructuration qui prévoit 4500 suppressions d’emplois. “Ce qui se passe à Iberia, dit Julia, personnel au sol, c’est un peu ce qui se passe dans le pays, on détruit des emplois. L’Espagne est un pays qui vit du tourisme alors les problèmes n’affecteront pas seulement 4500 salariés, mais 6000 personnes ou plus encore, tous les emplois indirects autour de l’aéroport, si on ne les arrête pas. “

Madrid vient d’approuver un budget 2013 qui prévoit de récupérer 39 milliards d’euros, entre hausses d’impôts et économies. Une politique perçue par certains économistes comme un frein à la reprise.