DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie: la mort de Magnitsky n'est pas la faute de la direction de la prison


Russie

Russie: la mort de Magnitsky n'est pas la faute de la direction de la prison

Un tribunal de Moscou vient d’acquitter Dmitry Kratov. C’est l’ancien directeur adjoint de la prison de la capitale. Dmitry Kratov était le seul accusé dans la mort en prison de l’avocat anti-corruption Sergueï Magnitsky. A 37 ans, le détenu était mort après un an de détention en novembre 2009, victime selon ses proches, de violences et privé de soins de manière intentionnelle.

“Je remercie le juge pour sa décision équitable, a déclaré Dmitry Kratov, merci à tous ceux qui m’ont soutenu, qui ont cru en mon honnêteté, qui ont prié pour moi, qui se sont fait du souci. Mais par dessus tout, je voudrais dire aujourd’hui un énorme merci à tous mes collègues, les officiers russes, pour leur soutien moral et juridique.”

Un an avant sa mort, Sergueï Magnitski avait été arrêté pour fraude fiscale. Il avait dénoncé une machination financière ourdie, selon lui, par la police et le fisc. Sergueï Magnitsky a donné son nom à une loi américaine promulguée mi-décembre. La Russie a riposté à cette loi en interdisant l’adoption d’enfants russes par des Américains.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Moscou appelle le régime Assad à dialoguer avec l'opposition