Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

|

Une dizaine de personnes, dont au moins quatre enfants, ont péri hier dans la ville d’Azaz en Syrie après des frappes aériennes de l’armée régulière. Plusieurs maisons de cette localité contrôlée par les rebelles ont été détruites. Azaz commençait tout juste à se remettre de précédents bombardements.

D’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme, les rebelles ont lancé un assaut contre un camp militaire clé dans le nord-ouest de la Syrie, tandis que plus au sud l’armée syrienne s’est emparée d’un quartier de Homs. Dans la province de Deraa, des dizaines de véhicules militaires assiégeaient Basr al Harir dont les rebelles viennent de prendre le contrôle après 48 heures de combats.

Au moins 81 personnes dont 43 civils auraient péri hier dans les violences qui ravagent la Syrie.

Avec AFP

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|