DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inde: manifestations pour une meilleure protection des femmes face aux viols


Inde

Inde: manifestations pour une meilleure protection des femmes face aux viols

En Inde, comment mettre fin aux violences, notamment aux agressions sexuelles dont sont victimes les femmes ? Le sujet est particulièrement brûlant depuis la mort d’une jeune femme, après un viol en réunion il y a deux semaines. Depuis, les manifestations se multiplient un peu partout dans le pays.

A New Delhi, deux hommes observent une grève de la faim. Ils réclament une plus grande fermeté des autorités face à ce genre de situation. “Jusque-là, dit Murarinath Kushwaha, un des manifestants, le gouvernement a fait la sourde oreille. Mais il va falloir qu’il réagisse. On exige la mise en place de procédures judiciaires accélérées, on veut que la police prenne mieux en considération les plaintes déposées par les femmes”.

Les dirigeants politiques indiens ont rarement pris position sur la question des viols. Depuis quelques jours, certains proposent leur solution. Ainsi Banwari Lal Singhal, élu de l’opposition pour qui il faudrait interdire à l‘école le port de robes avec décolletées pour les filles et les obliger en revanche à porter pantalons et chemisiers.

Cette proposition provoque la colère de Gurjeet Kaur, étudiante. Selon elle, ce n’est pas une question de vêtement, c’est une affaire de mentalité. “Ce qu’il faut changer avant tout, dit-elle, c’est la mentalité des hommes”.

Selon la police, il y a, chaque année, près de 500 viols, rien qu‘à New Delhi. De nombreux habitants ainsi que les ONG déplorent le climat d’impunité qui entoure ces affaires de viols.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hillary Clinton hospitalisée pour au moins 48 heures