DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : Monti se pose en réformiste

Vous lisez:

Italie : Monti se pose en réformiste

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement sortant a multiplié les attaques contre le PD (Parti Démocratique de centre-gauche) et le PDL (La Liberté du Peuple, la formation de droite de Silvio Berlusconi. A la tête d’une coalition centriste, le technocrate se veut au-delà des clivages politiques traditionnels.

“Les Italiens ont besoin de mesure pour soutenir leurs familles. Ils ont besoin d’un système de santé efficace et d’une répartition équitable des taxes pour redistribuer les richesses des plus fortunés aux plus démunis”.

Un adversaire de choix pour Silvio Berlusconi qui a décidé de faire son retour en politique. Le chef de file du PDL attaque lui son adversaire sur un terrain plus personnel…

“Monti n’est plus crédible. Il a été nommé à ce poste pour diriger un gouvernement de technocrates, et il avait promis au président qu’il ne profiterait pas de ce rôle pour se lancer dans une carrière politique”, a lancé le Cavaliere sur un plateau de télévision.

Selon les derniers sondages, la coalition de centre-gauche obtient 40% des intentions de vote, contre 16% pour le parti de Berlusconi, et 12% pour la formation de Mario Monti. Les Italiens se prononceront les 24 et 25 février prochain.