Skip to main content

|

Les trombes d’eau envahissent jusqu’au moindre recoin de terre, avec par endroits – comme à Xerem – l‘équivalent de 15 jours de pluie en moins de 24 heures.

La région de Rio de Janeiro au Brésil continue de faire face aux très fortes inondations qui ont forcé des milliers de personnes à quitter leur domicile à la hâte.

De l’eau jusqu’au niveau des genoux tombée sans discontinuer depuis jeudi et qui n‘épargne pas les zones montagneuses à risque faisant craindre des éboulements et glissements de terrain.

“Les filles étaient en train de dormir dans le salon. On a juste eu le temps de les réveiller et on s’est précipités sur le toit, parce que l’eau a débordé très vite, tout a été très rapide, raconte Patrícia Araujo, une habitante des zones sinistrées.”

Selon un bilan encore provisoire, une personne a trouvé la mort et huit autres sont toujours portées disparues dans le Nord de Rio.

Résultat, un paysage de désolation sur une bonne partie du littoral et des centres de secours, églises et écoles en particulier, pris d’assaut par les habitants.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?