Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • La Grande-Bretagne a mené ses premières frappes aériennes en Irak

Retour à une vie presque normale pour les enfants de Sandy Hook.

20 jours après le massacre de Newtown qui a endeuillé toute l’Amérique, 500 élèves de primaire, âgés entre 5 et 10 ans, ont pu retourner sur les bancs de l‘école et tourner la page.

Une reprise qui s’accompagne de mesures de sécurité exceptionnelles. Mais Sandy Hook conserve son nom même si c’est dans un ancien collège de Monroe, à 10 kilomètres du lieu de la tragédie, que les enfants ont pu reprendre les cours.

“On ne veut pas que les enfants pensent qu’ils se retrouvent dans une sorte d‘état policier. C’est avant tout une école dans laquelle ils viennent apprendre, s’amuser avec leurs amis et grandir, soutient Keith White, de la police de Monroe.”

Pour faciliter la reprise à ces enfants dont beaucoup se trouvaient à quelques mètres du lieu du drame, des psychologues ont aussi été mis à contribution. Un policier armé est aussi désormais posté devant chaque école publique du pays jusqu‘à nouvel ordre.

Le 14 décembre dernier, 20 élèves de CP et six adultes ont été tués au fusil d’assaut par un jeune de 20 ans, Adam Lanza, qui a ensuite retourné l’arme contre lui à l’arrivée de la police.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :