DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Centrafrique: les rebelles prennent deux autres villes


République Centrafricaine

Centrafrique: les rebelles prennent deux autres villes

Des négociations sur la crise en Centrafrique sont prévues très prochainement à Libreville au Gabon. Outre le chef de l‘état, trois délégations sont attendues: celle des autorités centrafricaines, celles de l’opposition et celle des rebelles de l’alliance Séléka.
Malgré les préparatifs autour de ces discussions, la rébellion a conquis deux autres villes la nuit dernière selon le gouvernement: Kouango et Alindao dans le centre du pays. La capitale Bangui, elle, est protégée par la force multinationale d’Afrique centrale composée en grande partie d’unités tchadiennes rompues au combat.
Les rebelles, qui ont entamé leur offensive le 10 décembre, réclament le départ du président François Bozizé.
Ce samedi, des centaines de personnes ont manifesté à Bangui pour réclamer “la paix”. Certaines de leurs pancartes portaient seulement le nom d’une entreprise, comme celui de la Société centrafricaine de diamant, Sodiam.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Madrid : nouvelle journée de grève dans le métro