DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Assad fustige les étrangers qui tentent de diviser la Syrie

Vous lisez:

Assad fustige les étrangers qui tentent de diviser la Syrie

Taille du texte Aa Aa

La mise en scène est soignée jusque dans les moindres détails et cette première prise de parole depuis 2 mois, retransmise en grande pompe à la télévision d‘état, devait être l’occasion pour le leader syrien de présenter son propre plan de sortie de crise.

Or après 22 mois d’insurrection, le discours du président syrien ne diffère guère sur le fond comme sur la forme de ses précédentes allocutations.

Le contexte de guerre en revanche se radicalises avec un bilan qui atteint désormais les 60.000 morts selon les chiffres de l’ONU.

“La relation entre les opposants et le régime syrien doit avoir lieu en interne, et si une partie interne est gérée à l‘étranger, il s’agit alors d’une relation entre l’intérieur et l’extérieur. Il y a des éléments étrangers qui cherchent à diviser la Syrie. Et ce conflit en réalité n’oppose pas le pouvoir et l’opposition, mais la patrie et ses ennemis, le peuple et ses assassins, a martelé Bachar al-Assad.”

Tonnerre d’applaudissements à l’issue du discours. Et des partisans massés dans le grand auditorium de l’Opéra de Damas qui tentent de regagner la scène dans l’espoir d’approcher leur champion.

Bachar al-Assad lui reste inflexible aux assauts de la foule, tout en prenant soin de ne pas trop s‘éterniser sur les lieux.