DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le leader du parti libéral allemand sur la sellette

Vous lisez:

Le leader du parti libéral allemand sur la sellette

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, le leader du parti libéral-démocrate allié à Angela Merkel est sur la sellette. Philipp Rösler, jeune ministre de l’Economie fait l’objet d’attaques internes au sein du FDP, mettant en cause sa capacité à conduire le parti à la victoire aux législatives de septembre. Il faut dire que le parti a disparu de six parlements régionaux depuis 2011, faute de passer la barre des 5%.

“Cela me déchire quand je regarde la situation de mon parti, de notre FDP. Je pense que l’on ne peut plus attendre pour prendre des décisions.” a tranché Dirk Niebel, membre de la formation et ministre du Développement.

La plupart des militants voudraient que ce soit lui, Rainer Brüderle, qui remplace Philip Rösler. Pour le leader du FDP, le résultat du prochain scrutin régional sera décisif.

“Si c’est comme ça, j’aimerais le dire clairement, aussi au nom des membres de mon parti : on est en train de dépasser les bornes de la critique.” a-t-il déclaré.

Un effondrement du FDP au niveau fédéral serait aussi source d’embarras pour Angela Merkel. S’il venait à disparaître du Bundestag, elle devrait trouver d’autres alliances, sans doute avec les sociaux-démocrates. Le parti libéral-démocrate est aujourd’hui crédité de 4% dans les sondages, un score insuffisant pour rentrer au Parlement.