DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinquième nuit consécutive de violences à Belfast

Vous lisez:

Cinquième nuit consécutive de violences à Belfast

Taille du texte Aa Aa

La capitale nord-irlandaise est le théâtre de troubles réguliers depuis la décision le 3 décembre du conseil municipal, dominé par les nationalistes, de ne plus faire flotter en permanence le drapeau du Royaume-Uni. Hier soir la police a utilisé des canons à eau et des balles caoutchouc pour disperser les émeutiers.

“Nous sommes toujours très en colère”, dit ce manifestant loyaliste qui participait à un rassemblement pacifique devant la mairie. “On ne veut pas utiliser la violence, mais on demande aussi à la police de ne pas être brutale. Il ne faudrait pas qu’elle nous pousse à utiliser la violence”, dit-il.

Une centaine de personnes ont été interpellées depuis le début des émeutes, parmi lesquelles de nombreux adolescents. “Nous avons vu ce week-end dans les rues de nombreux jeunes âgés de 10, 11, 14 et 15 ans, sans leurs parents ni aucune autre direction”, explique le chef de la police Matt Baggott.

Le manque de leaders parmi les manifestants préoccupe les représentants politiques qui ont entamé des discussions. Ce conflit a déjà fait plus de 60 blessés, principalement des policiers.