DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Made in Mexico


cinema

Made in Mexico

En partenariat avec

Avertissement : dans ce documentaire sur la musique mexicaine, il n’y a pas de mariachis. Vous savez, ces groupes de guitaristes qui portent des ponchos et des sombreros.

“Hecho en México” casse les clichés. Et présente toute la diversité de la culture mexicaine.

“Ceux qui iront voir le film auront une meilleure idée de ce qu’est vraiment le Mexique et les Mexicains parce que ce pays, ce n’est pas un bloc, ce n’est pas une seule chose”, se félicite l’acteur Sergio Arau. “Si vous comparez les cultures du Chiapas, du Chihuahua, de Sonora par exemple, ça n’a rien à voir. Ces endroits ont des histoires très différentes. Physiquement aussi les gens sont très différents”.

Musique traditionnelle, électro, rock, techno…
Le Mexique, c’est un mix.

“Ce film, c’est pour nous une super opportunité pour dire au monde ce qui se passe au Mexique : notre musique, notre culture, notre manière de penser, de ressentir les choses”, souligne le chanteur Ulises Lozano. “Ca permet de dire au monde que ce pays, ce n’est pas seulement l’insécurité, la pauvreté, mais aussi un pays riche, très riche de sa culture”.

C’est un Anglais, Duncan Bridgeman, qui a réalisé ce documentaire. Un Anglais qui ne parle pas espagnol et qui craignait donc de ne pas être crédible.

“Au départ, je pensais faire un film pour les non-Mexicains”, explique Duncan Bridgeman. “Je me disais “Comment faire un film pour les Mexicains alors que je ne suis pas Mexicain et que je ne parle pas espgnol ?”. “Mais j’ai réalisé que ce film était en fait pour les Mexicains. Ils doivent se souvenir que leur pays est incroyable parce que tout ce qu’ils lisent dans les journaux, ce sont des mauvaises nouvelles”.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

2013 : les films les plus attendus