DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Otan : des soldats néerlandais et allemands partent protéger la Turquie


Turquie

Otan : des soldats néerlandais et allemands partent protéger la Turquie

Pas facile de voir partir son papa à la guerre. Ce matin, à l’aéroport de Heindoven, aux Pays-Bas, les adieux étaient déchirants pour certains de ces 30 soldats néerlandais. Ils partent en mission en Turquie, pour préparer l’arrivée des missiles Patriot que leur pays déploie pour protèger la Turquie.

“Nous savons que le gouvernement syrien a déjà tiré, lancé des missiles scud, explique le colonel néerlandais Erik Abma. Nous savons aussi qu’ils ont des missiles balistiques longue portée qui peuvent menacer la ville d’Adana que nous allons défendre. Alors nous allons défendre cette ville turque contre la menace que font peser ces missiles.”

Avec les Néerlandais, 20 militaires allemands partent aussi pour préparer le terrain.
Outre les Pays-Bas et l’Allemagne, les Etats-Unis sont également impliqués dans cette mission. Chacun de ces pays envoie deux batteries de missiles Patriot et jusqu‘à 400 soldats.
Les missiles américains ont commencé à être déployés samedi, les batteries allemandes et néerlandaises doivent arriver en Turquie les 21 et 22 janvier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une copie d'un des plus grands calligraphes découverte au Japon