DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contenu remanié pour le journal chinois victime de la censure


Chine

Contenu remanié pour le journal chinois victime de la censure

Une issue pour l’hebdomadaire chinois censuré pour avoir appelé à des réformes politiques : “Nafang Zhoumo” paraîtra bien ce jeudi, mais l‘éditorial contesté a été réécrit sur instruction des autorités.

Une nouvelle manifestation a eu lieu à Canton, devant le siège de ce journal réformiste, pour défendre la liberté d’expression. Cette affaire qui a suscité une importante vague de contestation a valeur de test pour le nouveau pouvoir chinois. “Si la censure continue et que tous les jours, les médias risquent de mettre la clé sous la porte,” estime un protestataire, “ils deviennent des instruments pour tromper le public, y a-t-il une lueur d’espoir pour ce pays ?” lance-t-il.

Deux jours après des échauffourées entre manifestants anti- et pro-censure, la publication du journal est le résultat d’une médiation menée par le nouveau chef du parti communiste dans la province. Il n’y aurait pas de sanction pour la plupart des journalistes grévistes, mais le rédacteur en chef aurait été licencié.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Las Vegas à l'heure du Consumer Electronic Show