DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Cour suprême vénézuelienne autorise Chavez à ne pas prêter serment


Venezuela

La Cour suprême vénézuelienne autorise Chavez à ne pas prêter serment

Hugo Chavez ne sera pas présent pour son intronisation, mais cela est-il bien constitutionnel ?
C’est la question qui agite le Vénézuela depuis que l’on sait que le président, hospitalisé à Cuba, ne prêtera pas serment ce 10 janvier, comme prévu. En vidéo-conférence avec les militaires qui lui ont apporté leur soutien, le vice-président balaie les critiques.
“Le Président se comporte actuellement comme le président de la République, le chef de l’Etat, le chef du gouvernement, à aucun moment il n’a été absent, martèle Nicolas Maduro. Au contraire, ce n’est considéré ni comme une absence temporaire ni comme une absence permanente. Au contraire, cela prouve notre souplesse parce que la volonté populaire, la volonté générale de la nation, est respectée.”

Le Tribunal Suprême de Justice a décidé ce mercredi soir que Chavez n’avait pas besoin de prêter serment, car il n’avait pas interrompu ses fonctions. «Il est en pratique le président qui s’acquitte de ses fonctions parce qu’il est le président, dit un habitant de Caracas. Et même si son mandat va être renouvelé il est toujours président. Il peut être intronisé où il veut.”

«Ils détournent tout ce qui est constitutionnel dans ce pays, ce qui pourrait être mauvais pour tout le monde, dit un opposant. Je pense que c’est juste une stratégie pour se maintenir au pouvoir.”

Alors que les Vénézueliens continuent de prier pour le rétablissement de Chavez, le gouvernement a annoncé lundi qu’il se trouvait dans un état stable. La nature de son cancer est tenue secrète.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Palestiniens : sur le chemin de la réconciliation