DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pourquoi le patron de Google est-il en Corée du Nord ?


Corée du Nord

Pourquoi le patron de Google est-il en Corée du Nord ?

C’est une rencontre entre deux mondes que tout oppose. Le patron de Google, aux côtés d’un ancien diplomate américain, est actuellement en Corée du Nord, l’un des pays les plus reclus au monde.

Officiellement, Eric Schmidt vient oeuvrer pour la libération d’un Américain détenu par Pyongyang.
Gageons qu’ici, il ne peut guère plaider pour la liberté de l’internet, comme à son habitude. L’accès à toute information non officielle est quasiment impossible dans le pays.
D’après Kim Heung-Kwan, expert informatique nord-coréen qui a rejoint son voisin du Sud, “la Corée du Nord autorise uniquement les membres de la famille de Kim Jong-Un à utiliser internet de façon limitée ou certains départements du gouvernement dans la mesure où ils s’en servent pour défendre le régime ; à la place d’internet,” précise-t-il, “le Nord a mis en place un intranet qui est un réseau contrôlé et fermé.”

Bill Richardson, l’ex-diplomate qui participe au voyage, compte plaider à Pyongyang pour une ouverture d’internet, mais aussi pour un moratoire sur les lancements de missiles.
Washington a d’ailleurs, fait part de sérieuses réserves sur cette visite, moins d’un mois après le tir controversé d’une fusée par les Nord-Coréens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sur la piste des spitfires en Birmanie