DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Kurdes de Turquie indignés par le meurtre de trois activistes à Paris

Vous lisez:

Les Kurdes de Turquie indignés par le meurtre de trois activistes à Paris

Taille du texte Aa Aa

L’annonce de la mort de trois activistes kurdes à Paris a mis en émoi les habitants de Diyarbakır, une ville du sud-est de la Turquie peuplée majoritairement de Kurdes. Le principal parti kurde du pays a appelé toute la communauté à manifester pour condamner ce massacre. “Nous demandons au gouvernement français d’identifier les auteurs de ces crimes et d’informer l’opinion publique. Nous traversons une période importante. Dans le passé, les négociations de paix, comme celles d’aujourd’hui, ont toujours été marquées par de tels actes de provocation”, souligne Sirri Sahik, député du Parti pour la paix et la démocratie (BDP).

Les représentants du BDP ont par ailleurs dénoncé les propos du chef du gouvernement turc qui évoquait jeudi un possible règlement de comptes entre Kurdes, et un a acte de sabotage contre le processus de paix. “Nous combattons le terrorisme et souhaitons que ce combat progresse. Mais certains individus se mettent en travers et font de la provocation”, a souligné Recep Tayyip Erdogan lors d’un déplacement au Sénégal.

Le directeur du centre d‘études stratégique Bilgesam à Istanbul croit également en l’hypothèse d’une affaire interne à la communauté kurde. “ Le PKK est devenu à la fois une organisation à but lucratif et une organisation terroriste. Donc ils tuent des gens. S’il y a des personnes qui ne sont pas sur la même ligne que la direction, elles sont liquidées”, souligne Atilla Sandıklı.

Bora Bayraktiar, correspondant d’Euronews à Istanbul : “En Turquie, ceux qui ont été témoins de négociations de paix similaires dans le passé, restent prudents. Ils suivent discrètement les pourparlers et tentent de comprendre leurs orientations.”