DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quel avenir entre la Turquie et le peuple kurde ?

Vous lisez:

Quel avenir entre la Turquie et le peuple kurde ?

Taille du texte Aa Aa

Interview de Didier Billion, spécialiste de la Turquie à l’Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS)

Le meurtre de trois activistes kurdes, tuées en plein Paris, intervient en pleine négociation de paix entre la Turquie et le PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan. Le correspondant d’Euronews à Paris, Giovanni Magi, a rencontré Didier Billion, spécialiste de la Turquie.

Giovanni Magi, Euronews: Quelles sont les conséquences sur le processus de paix ?

Didier Billion: “Si la raison fondamentale est de faire capoter le processus, déjà compliqué, difficile et qui sera sûrement assez long. Alors on peut souhaiter que les commanditaires du crime n’y parviennent pas. Evidemment, cette question kurde en Turquie est LE défi central pour qu’enfin la Turquie puisse poursuivre son processus de démocratisation jusqu‘à son terme.”

Euronews: Paris a toujours été un lieu stratégique pour le PKK, surtout pour lever des fonds.

Didier Billion: “En ce qui concerne Paris, il est vrai que depuis de nombreuses années il y a eu plusieurs affaires “d’impôt révolutionnaire”, comme les cadres du PKK le disent eux-même. Ce que j’appellerai, moi, plus prosaïquement, du racket à l’encontre des commerçants turques ou kurdes qui se trouvent à Paris. Le pôle anti-terroriste – je rappelle que le PKK est toujours qualifié d’organisation terroriste non seulement par la France mais aussi par l’Union européenne, par les Etats-Unis, par la Turquie cela va de soi – et que donc le pôle anti-terroriste du parquet de Paris a diligenté à plusieurs reprises des opérations et des enquêtes avec à la clé des arrestations, des inculpations d’hommes responsables du PKK qui avaient trempé dans des opérations financières illicites. Donc, ce n’est pas tout à fait une nouveauté que cette dimension financière soit très prégnante dans les activités du PKK en France et à Paris.”