DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mystère demeure après l'assassinat de trois activistes kurdes à Paris

Vous lisez:

Le mystère demeure après l'assassinat de trois activistes kurdes à Paris

Taille du texte Aa Aa

La communauté kurde est en deuil au lendemain de l’assassinat à Paris de trois activistes femmes, dont l’une des fondatrices du PKK. Elles ont été abattues de plusieurs balles dans la tête dans les locaux du Centre d’information du Kurdistan, devant lequel se sont réunis vendredi plusieurs centaines de personnes, venues soutenir les familles.

A l’instar de nombreux Kurdes, cet homme soupçonne la Turquie d‘être derrière ces assassinats. “Tuer des Kurdes est un meurtre politique”, dit-il.

A Istanbul également, des centaines de Kurdes sont descendus dans la rue pour exprimer leur indignation. Ces meurtres interviennent au moment où Ankara vient d’ouvrir des négociations de paix avec le leader emprisonné du Parti des travailleur du Kurdistan Abdullah Ocalan. Pour la plupart des Kurdes, ces crimes visent clairement à saboter les pourparlers. “Ils ont lynché nos sœurs, ils les ont massacrées. Nous condamnons ceux qui ont fait cela”, dit cet homme.

Qui se cache derrière ces meurtres? Les rebelles du PKK accusent des mouvements nationalistes turcs, tandis qu’Ankara, de son côté, penche pour un règlement de comptes entre Kurdes.