DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan : la minorité chiite une nouvelle fois ciblée par des attentats


Pakistan

Pakistan : la minorité chiite une nouvelle fois ciblée par des attentats

La minorité chiite du Pakistan ne pensait pas connaître pire que l’année noire de 2012. Mais à peine l’année entamée, elle a été frappée jeudi par trois attentats dans la même ville de Quetta. Les chiites comptent leurs morts, près d’une centaine. C’est un club de billard qui a subi l’attaque la plus sanglante dans cette province du Baloutchistan. Un kamikaze s’est d’abord fait exploser dans le club, puis, à l’arrivée de la police et des secours, un deuxième kamikaze a fait sauter sa voiture piégée devant l‘établissement. Le carnage a fait au moins 85 morts.

“C’est d’une extrême cruauté, dit un habitant de Quetta. Un musulman qui tue un autre musulman, qu’est-ce qui peut être pire ?” “Je demande au chef d‘état-major du Pakistan de mettre fin au gouvernement, dit un autre chiite. Nous ne voulons plus de ce pouvoir”. Un mouvement islamiste sunnite a revendiqué les attentats de Quetta. L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch condamne “l’indifférence des autorités pakistanaises pendant que la communauté chiite est massacrée”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Japon : un plan de relance économique sans précédent depuis la crise