DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suisse : le festival de jazz de Montreux est orphelin

Vous lisez:

Suisse : le festival de jazz de Montreux est orphelin

Taille du texte Aa Aa

C’est la première fois en 47 ans qu’il ne pourra pas diriger son festival. Le Suisse Claude Nobs, fondateur malicieux et passionné du festival de jazz de Montreux, est mort à 76 ans à l’hôpital de Lausanne. A la suite d’une chute en ski de fond près de sa maison du village de Caux, il était dans le coma depuis plus de deux semaines. “C’est une toute grande personnalité de la musique qui disparaît, a déclaré le ministre suisse de la Culture Alain Berset, quelqu’un de passionné, et je crois que cette passion qui l’animait pour la musique a permis ce petit miracle sur le bord du lac Léman”.

Claude Nobs, qui au départ travaillait à l’Office du tourisme de Montreux, avait créé le festival de jazz en 1967. Initié très jeune à la musique, il jouait de l’harmonica. Au fil des années, il avait su attirer à Montreux les plus grands noms du jazz, et même de la musique pop, faisant de son festival l’un des plus prestigieux d’Europe. La liste des musiciens qui sont montés sur scène à Montreux est impressionnante: de Count Basie à Miles Davis, en passant par Ray Charles, de Bob Dylan à David Bowie, en passant par Carlos Santana. Claude Nobs emporte avec lui toute la musique qu’il aimait.