DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Turcs questionnent les entretiens accordés par François Hollande aux rebelles kurdes

Vous lisez:

Les Turcs questionnent les entretiens accordés par François Hollande aux rebelles kurdes

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de Kurdes sont descendus dans les rues de Paris ce samedi. Ils dénoncent l’assassinat des trois militantes du PKK survenu jeudi dernier dans la capitale. Le premier ministre turc demande quant à lui des explications à la France concernant ce triple-meurtre et les entretiens qu’avaient accordé François Hollande aux rebelles kurdes.
Les manifestants issues de la communauté turque de Paris, eux aussi, veulent comprendre. Une jeune femme affirme: “Je me sens conçernée. Tout d’abord en tant que citoyenne française, c’est un choc pour nous tous. Comme Kurde, je me sens conçernée parce que ces trois femmes étaient des symboles de notre communauté, et ce crime n’a pas eu lieu en Turquie ou dans un autre pays, mais en France, à Paris”.

Du côté kurde, on soupçonne Ankara d‘être derrière ces meurtres. De leur côté, les Turcs mettent en cause des querelles internes au PKK, qui seraient apparues en raison de l’ouverture de nouvelles négociations entre les deux adversaires historiques. Une manifestante réfute cette version: “C’est sûr et certain que ce n’est pas un règlement de compte dans le parti, et en y faisant référence, c’est comme si l’Etat turc et l’Etat français essayaient de couvrir un crime”.