DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : Alexis Tsipras à Berlin


économie

Grèce : Alexis Tsipras à Berlin

“Soutenez le gouvernement au pouvoir en Grèce”; c’est en gros ce qu’a dit lundi à Berlin Wolfgang Schaüble, le ministre allemand des finances à son hôte Alexis Tsipras, le dirigeant de la gauche radicale grecque. Plus précisément Schaüble a invité le chef du parti Syriza “à soutenir la voie choisie : c’est à dire le programme économique concocté par le gouvernement Samaras sous la contrainte des bailleurs de fonds de la Grèce : Union européenne, FMI et BCE.

“Les programmes d’austérité ont échoué en Europe et spécialement en Grèce a affirmé Alexis Tsipras à la sortie de son entretien avec Wolfgang Schaüble. Et on doit en supporter les conséquences maintenant avec la montée de la pauvreté, du chômage et la montée du fascisme.
Ce cauchemar ne doit pas se reproduire et ne doit pas s‘étendre en Europe”.

Le parlement grec a approuvé samedi un projet de loi fiscale qui durcit le régime d’imposition des salariés et des professions libérales : une condition préalable à la poursuite du versement des prêts à la Grèce. Les parlementaires grecs doivent voter lundi ou mardi en faveur d’un nouveau programme de privatisations.

Le pays attend une tranche de plus de 9 milliards d’euros en janvier. Elle doit être débloquée à l’issue de la réunion de l’Eurogroupe le 21 janvier prochain. D’autres versements sont prévus en février et en mars, ils sont moins importants mais toujours conditionnés à l’application des réformes décidées avec les créanciers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Optimisme à Detroit pour le début du salon automobile