DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le viol, nouvelle arme de guerre du régime syrien


Syrie

Le viol, nouvelle arme de guerre du régime syrien

Toujours plus de morts en Syrie où un raid de l’aviation aurait coûté la vie à une vingtaine de civils. Des militants de l’opposition affirment que les bombardements ont visé ce lundi Mouadamieh, un faubourg de Damas sous contrôle des rebelles. Les victimes seraient les membres de deux familles, parmi eux, six enfants pris au piège dans l’effondrement d’un bâtiment.

23 mois de conflit, 60 000 morts selon l’ONU, un pays détruit et toujours pas d’issue en vue. L‘émissaire international est moqué par les
médias officiels syriens qui l’invitent à jeter l‘éponge faute de proposer une solution qui n’impliquerait pas le départ de Bachar al-Assad. Un président plus que jamais déterminé à écraser un mouvement qualifié de terroriste.

Face à tant de violence, une cinquantaine de pays réclament au Conseil de sécurité de l’ONU la saisie de la Cour Pénale Internationale pour les crimes commis par Damas. Dernier en date et rapporté par le Comité international de secours : le viol, désormais principal raison de l’exil des Syriennes.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le soldat français blessé en Somalie est mort et l'otage vivant (shebab)