DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les 10 000 objets de Madame Song


le mag

Les 10 000 objets de Madame Song

En partenariat avec

Bouteilles, vases, tasses. Cuillères, casserolles, gazinière.

L’artiste chinois Song Dong présente “Pas de gaspillage”, une exposition qui présente des milliers de trucs, de bidules et de machins conservés par sa mère pendant près de 50 ans.

Song Dong commence son travail il y a 7 ans pour aider sa mère à faire son deuil après le décès de son père. Elle amasse énormément d’objets parce qu’elle ne veut pas vivre dans un espace vide.

C’est quand elle décède à son tour il y a 3 ans que Song Dong concrétise son projet.

“La génération de ma mère conservait tout parce qu’elle a vécu des périodes très difficiles”, explique l’artiste.
“Ma mère me disait : “Je ne veux pas que tu montres tous ces objets. Si tu les exposes, tes amis vont penser que ta maman vit dans le désordre et ce ne serait pas bien pour toi”.
Mais je lui ai dit : “Si on fait ça ensemble, pour montrer aux gens quelle est ta vie, notre vie, alors Papa sera heureux, mes amis seront heureux et je deviendrai célèbre”.

L’exposition questionne le visiteur. Elle évoque la Révolution Culturelle à l’heure où la Chine embrasse la société de consommation. Un modèle synonyme de gaspillage et d’objets “prêts à jeter”… le plus souvent Made In China.

“Il y a une réaction fortement émotionnelle lorsque vous voyez ces objets”, souligne Lisa Havilah, commissaire de l’exposition. “Ils ne racontent pas votre histoire mais ils vous font réfléchir sur les objets avec lesquels vous avez voyagé durant votre vie”.

“Pas de Gaspillage” a été exposé au MOMA de New York et au Barbican de Londres. Les objets de Madame Song sont désormais à Sydney jusqu’au 17 mars.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

2013 : quel son dans les oreilles ?