DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Voyage à l'étranger : réforme historique pour les Cubains


Cuba

Voyage à l'étranger : réforme historique pour les Cubains

Quitter Cuba et y retourner grâce à son seul passeport. C’est désormais possible pour les Cubains. Une réforme de la loi migratoire est entrée en vigueur ce lundi. Elle avait été annoncée le 16 octobre par le régime communiste.
C’est un changement historique pour les Cubains, contraints depuis les années 60 d’avoir un visa de sortie et de se plier à d’autres formalités pour aller à l‘étranger. “Avant, la procédure était très difficile et cela prenait beaucoup de temps, raconte Jorge Luis Gonzalez qui faisait la queue pour acheter un billet d’avion dans l’agence de voyage Havanatour. Il fallait attendre d’avoir un visa de sortie, une invitation (de l‘étranger) et de l’argent. Maintenant on évite tout ça”. Avant, les Cubains ne pouvaient pas rester plus de 11 mois à l‘étranger sous peine de voir leurs biens confisqués et d‘être considérés comme des expatriés définitifs. Désormais leur séjour peut durer 24 mois.
 
Suany Hernandez a 15 ans et va pouvoir partir aux Etats-Unis. “Ce sera la première fois que je vais voyager pour voir mon père que je n’ai pas vu depuis 10 ans. Je veux le voir. (…) Je veux passer quelques années avec lui, et aller étudier pour m’ouvrir des perspectives d’avenir”.
 
La loi devrait bénéficier également aux quelques deux millions de Cubains vivant à l‘étranger.
Il s’agit d’une des réformes les plus importantes depuis que Raul Castro a succédé à son frère Fidel en 2006. 
 
 
Avec AFP et AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas d'euphorie en Tunisie deux ans après la révolution