DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L’administration Obama refuse de construire l’Etoile de la Mort


Etats-Unis

L’administration Obama refuse de construire l’Etoile de la Mort

Dark Vador et les fans de Star Wars ne s’en remettent toujours pas. La réponse est tombée. L’administration Obama ne se lancera pas dans la construction de l’Etoile de la Mort, station spatiale issue de l’univers Star Wars.

L’Etoile de la Mort, source : http://starwars.wikia.com

Une pétition postée en novembre dernier sur l’espace dédié « We the People » du site de la Maison Blanche est à l’origine de cette demande quelque peu saugrenue. Créée en septembre 2011, la section « We The people » permet aux citoyens américains d’interpeler et de solliciter les experts du gouvernement américain sur des points précis. Le seuil de 25 000 pétitionnaires doit être atteint pour qu’une réponse en bonne et due forme soit donnée. Dans le cas présent, la pétition “Secure resources and funding, and begin construction of a Death Star by 2016” – soit, obtenir des fonds et des ressources pour commencer la construction de l’Etoile de la Mort en 2016 – a obtenu pratiquement 35 000 signatures !

La réponse formulée, en fin de semaine dernière, par Paul Shawcross, responsable de la section science et espace du bureau du budget de la Maison Blanche, ne laisse planer aucun doute, au grand désespoir des partisans de l’Empire galactique… « Cette réponse à la pétition n’est pas celle que vous attendiez » est sans équivoque.
L’argument mis en avant par Shawcross est essentiellement d’ordre économique. En effet, selon une estimation fournie par des étudiants de l’université de Lehigh en Pennsylvanie, la construction de cette station de combat coûterait la modique somme de …. 850 000 000 000 000 000 dollars ! Bien qu’un tel projet soit bénéfique en termes d’emploi, Shawcross le reconnaît, l’administration Obama s’emploie « à réduire le déficit non à l’augmenter ».

De plus, l’expert indique que le gouvernement ne soutient pas l’idée de « faire exploser d’autres planètes ». En fin connaisseur de l’univers créé par Georges Lucas, Shawcross donne le coup de grâce à ce projet pharaonique : « pourquoi dépenser sans mesure l’argent des contribuables dans un projet dont tout le monde sait qu’un seul homme peut exploiter un vice de construction pour le réduire à néant ? ».

Non dénuée d’humour, la réponse fournie expose ensuite les divers travaux et recherches se rapprochant le plus de ce qu’ il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine était le quotidien des Hommes et autres créatures. D’une station spatiale orbitale, en passant par la prothèse de Luke Skywalker et par les quadripodes (en référence aux AT-AT de l’Empire contre attaque), les exemples sont légions. Si l’Empire galactique et l’Alliance rebelle s’inscrivent dans la fiction, la recherche scientifique repousse les frontières du possible. Ainsi, l’administration Obama invite dans cette « tribune » les personnes sensibilisées par cette pétition «à poursuivre leur carrière dans la science, la technologie, l’ingénierie et les domaines liés aux mathématiques pour construire notre futur».

Enfin Shawcross conclu en indiquant que le « pouvoir de l’Etoile de la Mort (..) n’est rien face au pouvoir de… la force ». Fans de Star wars, vous voilà comblés ! Le gouvernement des États-Unis reconnait l’existence de la Force, ce champ d’énergie mystique liant l’Univers, selon l’Ordre Jedi.

Plus de 200 pétitions sur « We The people »

Actuellement, 249 pétitions sont postées dans cette section du site de la Maison Blanche. La plus populaire « récolte » plus de 310 000 signatures. Celle-ci réclame de reconnaître légalement l’Eglise baptiste de Westboro comme un groupe prônant la haine. Cette congrégation, groupusculaire, s’est illustrée en organisant de féroces campagnes anti-homosexuels, y compris lors d’enterrements de soldats ou des victimes de la tuerie de Newton. D’autres pétitions réclament la démission du président Obama ou encore la suppression des mentions « in God we trust, En Dieu nous croyons » et « under God, sous le pouvoir de Dieu » des dollars. Une autre demande l’interdiction des marteaux et des battes de baseball. L’adoption du système métrique fait également l’objet d’une pétition. Enfin, une dernière sollicite le soutien des États-Unis à la volonté d’émancipation des Catalans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Suède: accident d'un train "volé" par une femme de ménage