DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : les jihadistes abandonnent leurs bastions du Nord


Mali

Mali : les jihadistes abandonnent leurs bastions du Nord

Au quatrième jour de l’intervention française au Mali, les jihadistes ont évacué hier plusieurs villes du Nord qu’ils occupaient et notamment Gao. C’est le résultat des bombardements des forces françaises. Les islamistes ont toutefois repris la localité de Diabali dans l’ouest.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a rappelé que l’intervention respectait la légalité internationale.
“La France agit a la demande du president du Mali et dans le respect de la Charte de Nations Unies, a-t-il rappelé. Elle beneficie du soutien de la communaute internationale, a commencer par les Etats africains”.

En effet, les partenaires de la France au Conseil de sécurité de l’ONU lui ont apporté leur soutien. Même si les Etats-Unis expriment des doutes sur la capacité des forces maliennes et de leurs alliés ouest-africains de reconquérir le Nord.
On ignore encore quand la force de la Cedeao pourra se déployer sur le terrain.

Enfin, les organisations humanitaires s’alarment des milliers de personnes déplacées en raison des frappes françaises.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rassemblement géant de l'opposition au Pakistan