DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Agences de notation : l'Europe fixe les limites


Le bureau de Bruxelles

Agences de notation : l'Europe fixe les limites

Elles sont trois à faire la pluie et le beau temps sur les marchés et faute de pouvoir les brider, l’Europe leur dessine un cadre. Ce sont bien sûr les agences de notation. Et parmi les règles approuvées par le Parlement européen, il y a l’obligation de fixer à l’avance des dates pour noter les dettes souveraines, et de publier ces notations quand les marchés sont fermés.

“ Avec ces nouvelles règles, nous progressons : il y a une interdiction des indications faites pour influencer les politiques des gouvernements, il y a une plus grande transparence et une plus grande responsabilisation sur la méthologie utilisée. “

Les nouvelles règles tentent aussi de limiter les conflits d’intérêts et imposent une rotation, même si le recours aux petites agences est juste encouragé. Quant à l’idée d’une agence de notation européenne, elle a été mise au placard.
Pourtant, chacun en convient, les trois grandes ont eu leur part de responsabilité dans la crise, notamment en accordant des triple A aux crédits à base de subprimes.

“ Longtemps après la crise financière mondiale, elles ont soutenu qu’elles n’y étaient pour rien. Au lieu de se considérer avant tout comme des fournisseurs de service, elles ne pensaient qu‘à faire croître leur business le plus vite possible. “

Désormais, une agence pourra être attaquée en justice par un investisseur si elle ne respecte pas les nouvelles règles, et ce même si c’est une agence américaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Union européenne : l'Irlande veut donner l'exemple