DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La France se divise sur le "mariage pour tous"


the-network

La France se divise sur le "mariage pour tous"

Les lignes de bataille sont tracées : il y a ceux qui défendent la famille traditionnelle mère-père et ceux qui veulent soutenir les ménages monoparentaux, célibataires ou du même sexe.

Face à la contestation du mariage homosexuel en France, le président François Hollande a fait un pas en arrière en laissant aux maires, le soin de décider. L’acte initial du chef de l’Etat français visait à faire évoluer les politiques publiques pour s’adapter aux changements démographiques comme c’est le cas dans plusieurs pays européens depuis des années.

Mais dans certains Etats membres comme la France et l’Espagne, la polémique sur le mariage gay bat son plein. Alors que les statistiques sur les couples homosexuels en Europe sont difficiles à trouver, on sait que plus d’un tiers des enfants en Europe naissent hors mariage. Ce chiffre a doublé en vingt ans.

Les lois européennes et les politiques publiques suivent-elles les changements dans la façon dont les citoyens vivent en couple et deviennent parents ? Et quelles conséquences auront-elles pour les générations suivantes ?

Connectés dans cette édition : – Sophie in’t Veld, vice-présidente de la Commission parlementaire des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures et membre de l’intergroupe sur les droits des homosexuels. – Frigide Barjot, comédienne, fondatrice du groupe “L’Humanité durable” et de l’organisation “La manif pour tous”. – Salvatore d’Amore, psychologue clinique et docteur de recherche européen en psychologie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the-network

Comment lutter contre la surpêche ?