DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali: combats au sol entre soldats français et militants islamistes

Vous lisez:

Mali: combats au sol entre soldats français et militants islamistes

Taille du texte Aa Aa

Au Mali, des combats rapprochés sont en cours ce mercredi entre des soldats français des forces spéciales et des islamistes. Ils se déroulent à Diabali, à 400 kilomètres au nord de Bamako. Des militaires maliens sont également engagés dans ces combats.

La localité de Diabali avait été prise lundi par les djihadistes. L’armée française a, depuis, mené plusieurs raids aériens. A présent, c’est donc au sol que les opérations se déroulent.

Des renforts de troupes sont partis hier soir de la capitale malienne. Ils se sont partiellement positionnés à Niono, pour appuyer l’opération plus au nord.

Ce mercredi matin, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a commenté les opérations en cours. “On est en situation tout à fait positive par rapport à la semaine dernière, mais le combat continue et ça sera long”, a-t-il expliqué au micro de RTL. “Le but, a-t-il précisé, c’est de faire en sorte que le Mali retrouve sa souveraineté, son intégrité sur l’ensemble de son territoire”.

L’engagement militaire de la France s’explique par la crainte d’une avancée des combattants islamistes vers la capitale malienne.

A Bamako, justement, on suit attentivement le cours des opérations. “Je suis très content de l’arrivée des Français, pour la libération du peuple malien, dit Oumar, devant un kiosque à journaux. On veut l’unité de notre pays et l’ordre républicain et bouter définitivement les terroristes et les narco-traficants”.

De nouveaux soldats français sont attendus dans les prochaines heures au Mali. Ils sont censés être rejoints dans les prochains jours par des troupes envoyées par les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).