DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Interview : Silvio Berlusconi prend ses distances avec l'Europe


Italie

Interview : Silvio Berlusconi prend ses distances avec l'Europe

En pleine campagne pour les élections législatives des 24 et 25 février en Italie, Silvio Berlusconi continue de séduire les électeurs italiens. Il met notamment de la distance avec l’Europe et minimise le soutien de Bruxelles à Mario Monti.

Le Cavaliere a accordé une interview à euronews. Elle sera diffusée dans son intégralité le jeudi 17 janvier 2013. Extrait.

Gardenia Trezzini, euronews:
“Joseph Daul, le Président du Parti populaire européen a déclaré que le candidat du PPE était Mario Monti”.

Silvio Berlusconi:
“Daul est juste l’un des 14 Présidents adjoints du PPE. Peut-être a-t-il des ambitions personnelles. N’oubliez pas qu’il parle mieux allemand que français car il est originaire de Strasbourg. Il serait simplement heureux que quelqu’un donne un coup de fouet à sa carrière politique”.

euronews:
“Ce ne sont que des questions personnelles? Schulz, Daul, Juncker…”

Silvio Berlusconi:
“Vous ne m’avez pas donné le nom de personnes respectées en Europe, pardonnez-moi”.

Jeudi dernier, neuf millions de personnes ont suivi à la télévision une émission au cours de laquelle Silvio Berlusconi a fait forte impression. Selon les derniers sondages, la coalition de centre droit menée par le Cavaliere en vue des législatives a rattrapé un peu de son retard sur le centre gauche, qui reste cependant largement favori.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : au moins 25 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Alexandrie