DERNIERE MINUTE

Une rivière en furie, des leaders bien tranquilles

Vous lisez:

Une rivière en furie, des leaders bien tranquilles

Taille du texte Aa Aa

C’est sa première participation au Dakar mais déjà sa deuxième victoire d‘étape. L’Américain Kurt Caselli s’impose à l’issue des 452 kilomètres, dont 190 de spéciale, entre la Rioja et Fiambala, en Argentine. Le remplaçant de Marc Coma devance de près de cinq minutes le Portugais Paulo Goncalves. Cyril Despres ne termine que troisième mais il creuse l‘écart en tête du classement général.

Dans la catégorie autos, la pluie a joué les trouble-fête. La spéciale du jour a été interrompue au bout de 53 kilomètres en raison de la crue d’un cours d’eau. Une aubaine pour Stéphane Peterhansel, qui dispose toujours de près d’une heure d’avance sur le Sud-Africain Giniel de Villiers, vainqueur de l‘épreuve en 2009.

Ce jeudi, la douzième étape verra les concurrents franchir à nouveau la Cordillère des Andes pour retourner au Chili, dans le désert d’Atacama.