DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Confusion autour de l'assaut de l'armée algérienne sur le site d'In Amenas


Algérie

Confusion autour de l'assaut de l'armée algérienne sur le site d'In Amenas

La situation reste très confuse alors qu’une opération pour libérer les otages sur le site gazier algérien d’In Amenas est en cours.

34 otages et 15 de leurs ravisseurs auraient été tués dans un bombardement de l’aviation algérienne sur le site gazier d’In Amenas, dans l’est de l’Algérie, rapporte l’agence de presse mauritanienne Ani, citant un membre du commando islamiste.

Quatre des otages étrangers retenus ont été libérés par l’armée algérienne, rapporte l’agence AlgériePresse Service (APS), sans plus de précisions. Les ravisseurs tiendraient toujours 7 étrangers en otages.

L’information n’a pu être vérifiée. Ani entretient des contacts étroits avec le mouvement issu d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui a revendiqué la prise d’otages. Selon le porte-parole cité par l’agence, les ravisseurs exécuteront le reste des otages si l’armée approche du site.

Des témoins sur place font bien état de plusieurs morts et de véhicules détruits par les bombardements de l’armée algérienne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les islamistes somaliens affirment avoir exécuté Denis Allex