DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Algérie: 41 otages occidentaux dans un site gazier


Algérie

Algérie: 41 otages occidentaux dans un site gazier

Il y a 24 heures, des islamistes prenaient d’assaut le complexe gazier de Tigantourine dans le Sud-Est de l’Algérie. En représaille à l’intervention française au Mali, ils y détiennent en otages 41 Occidentaux.

Le site se trouve a proximité de la ville d’In Amenas, non loin de la frontière lybienne.

Les islamistes affirment avoir repoussé hier soir un assaut de l’armée algérienne. Alger refuse toute négociation: “Il semblerait qu’ils veulent ressortir de cette région pour sortir du pays avec des otages, ce qui ne saurait êtrre accepté par les autorités algériennes.” a déclaré Dahou Ould Kablia, le ministre algérien de l’Intérieur.

Les autorités algériennes imputent la prise d’otages à Mokhtar Belmokhtar, un ancien membre d’Al Qaïda au Maghreb Islamique ayant fondé son propre groupe en décembre dernier.

La France sait qu’elle est visée: “Tout cela n’est pas sans lien, chacun l’aura compris, par rapport à l’action que nous menons, la France, mais aussi les pays africains, ceux que participent à ce qu’on appelle la MISMA qui a vocation à permettre au Mali de retrouver le plus tôt possible son intégrité territoriale.” a déclaré le président François Hollande.

L’attaque aurait fait au moins deux morts. Parmi les otages, il y aurait des Américains, treize Norvégiens, cinq Japonais, un Autrichien, un Irlandais et plusieurs Britanniques.

150 employés algériens seraient aussi detenus sur le site.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Etats-Unis immobilisent les 787 Dreamliner