DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le très controversé M. Berlusconi se confie à euronews

Vous lisez:

Le très controversé M. Berlusconi se confie à euronews

Taille du texte Aa Aa

Revenu sur la scène politique pour les législatives italiennes, Silvio Berlusconi fut sans doute l’un des dirigeants les plus controversées de l’Union européenne. A quelques jours du scrutin, qui se tiendra les 24 et 25 février, l’ancien chef du gouvernement a accepté de répondre aux questions d’euronews.

euronews : Les médias étrangers, et surtout les européens, ne vous apprécient pas spécialement. Pourquoi cette quasi ?

Silvio Berlusconi : J’ai toujours reçu des autres chefs d’entreprise, de mes collègues du PPE, un accueil extrêmement ouvert et agréable. Les medias sont le plus souvent de gauche, et il y a un lien avec les médias italiens, principalement à gauche. Il y a une sorte de chaîne, liée à un certain journal italien, La Repubblica, qui cultive des liens d’amitié, et cette chaine se lie contre moi.

euronews : Vous pensez que La Repubblica est capable d’influencer The Economist, Libération, Le Monde ? Vous lui donnez trop d’importance…

Silvio Berlusconi : Il y a un circuit, et dans ce circuit ils s’entraident. Ils s‘échangent des informations, et les mêmes informations sont reprises. Je publie une information, et je vous incite vraiment à la reprendre, et finalement elle sort dans Libération, comme une information de Libération.