DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les islamistes somaliens affirment avoir exécuté Denis Allex


Somalie

Les islamistes somaliens affirment avoir exécuté Denis Allex

Cet otage français était donné pour mort par Paris depuis l’assaut lancé, en vain, par une cinquantaine de commandos dans la nuit de vendredi à samedi. Mais les islamistes somaliens du shebab annoncent dans un communiqué que ce sont eux qui ont tué hier cet agent de la DGSE, les services français de renseignement extérieur. Une manipulation médiatique selon l’Hexagone.

Denis Allex, sans dout son pseudonyme, a été enlevé en juillet 2009 à Mogadiscio. Il était officiellement en mission dans la capitale pour former des éléments de la police et de la garde présidentielle somaliennes.

Dans leur communiqué, les shebab accusent la France d’avoir signé l’arrêt de mort de l’otage en essayant de le libérer par la force. Ils assurent que Denis Allex était “encore en vie et à l’abri”, samedi à l’issue de l’opération commando.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Boeing 787 "Dreamliner" interdit de vol