DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali : les islamistes chassés de Konna


Mali

Mali : les islamistes chassés de Konna

Au Mali, l’armée soutenue par les forces françaises a repris la ville de Konna, au centre du pays. C’est la prise de cette localité par les islamistes, le 10 janvier, qui avait précipité l’intervention française, Paris redoutant une percée vers Bamako.
 
Il a fallu de nouvelles frappes aériennes françaises pour que les soldats maliens puissent entrer dans Konna, assaillie depuis mercredi.    
 Chaque nouvelle victoire de l’armée est saluée à Bamako, où les habitants comptent bien plus sur Paris que sur la CEDEAO :  
 
 
“On aime plus la France que la CEDEAO, dit un habitant. Tout le monde veut que la France intervienne, nous sommes très fiers.”
 
“La CEDEAO n’a pas les moyens, tout ce qu’ils font c’est parler. Ils ont pris leur temps pour venir au Mali et sans la France on serait maintenant dans un trou” assure un autre. 
  
Une centaine de Togolais et de Nigerians de la force ouest-africaine sont arrivés hier soir à Bamako.  Le Nigeria a décidé d’augmenter sa participation de 900 à 1200 hommes.  Au total, 5300 Ouest-Africains doivent être déployés à terme pour prendre le relais de l’armée française.
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un café "Halal" au Caire