DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Algérie: Les djihadistes détiendraient encore une soixantaine d'étrangers à In Amenas


Algérie

Algérie: Les djihadistes détiendraient encore une soixantaine d'étrangers à In Amenas

Près de 650 personnes prises en otage sur le complexe gazier d’In Amenas auraient été libérées selon l’agence de presse officielle algérienne APS. Elle rapporte aussi qu’une soixantaine d‘étrangers seraient encore retenus en otages ou portés manquants.  
 
L’armée algérienne poursuivrait son opération visant à déloger les djihadistes.
 
L’assaut lancé ce jeudi a été sanglant mais aucun bilan officiel n’a été établi pour le moment.
 
“L’operation a permis de neutraliser un nombre important d’otages… de terroristes, de libérer un nombre important d’otages et malheureusement nous déplorons quelque morts et quelque blessés. Nous n’avons pas encore les chiffres definitifs, mais dès que nous les aurons nous les rendrons publics”, a indiqué Mohamed Said Belaid, le ministre algérien de la Communication.
 
L’ambassadeur d’Algérie à Tokyo était convoqué ce vendredi au ministère japonais des Affaires étrangères. Si trois ressortissants japonais ont été libérés, le Japon dénonce l’absence d’informations fiables sur le sort de ses compatriotes toujours en captivité, condamnant aussi l’intervention militaire algérienne. 
 

Une source de la sécurité algérienne avance le nombre de 30 otages tués et 11 djihadistes au moins lors de l’assaut d’hier. Parmi les victimes dans les rangs des terroristes figurerait le chef du commando djihadiste, Tahar ben Chened. 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lance Armstrong : "Mon histoire n'était qu'un mensonge"