DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pétrole et gaz algériens: des ressources stratégiques


Algérie

Pétrole et gaz algériens: des ressources stratégiques

Ce n’est pas un hasard si les djihadistes se sont attaqués au site d’In Amenas.

Le secteur du pétrole et du gaz est vital pour l‘économie algérienne. Il représente 98% de ses recettes d’exportations et compte pour 70% dans son budget. Et ce bassin gazier exploité par le Britannique BP est l’un des plus importants du pays.

“S’attaquer à In Amenas, ça veut dire s’attaquer au gaz et donc aux joyaux de la couronne de l’Algérie et donc à l’Etat algérien et à la Sonatrach qui est sa société d’Etat explique Françis Perrin du Centre arabe d’études pétrolières. Donc évidemment il y a un défi qui est lancé à l’Etat et il a voulu le relever en frappant très fort.”

Et la réaction des investisseurs étrangers ne s’est pas faite attendre: une centaine de travailleurs ont déjà quitté le pays. Et le personnel non essentiel de BP est sur le point de partir.

Derrière cette attaque, se cacherait cet homme : l’Algérien Moktar Belmokhtar, l’une des figures les plus redoutées de l’islamisme armé.

Sa zone d’action : le Sahel, dans le sud de l’Algérie, au nord du Mali.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ioulia Timochenko soupçonnée d'assassinat par la justice ukrainienne