DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La droite et l'extrême-droite favories des élections en Israël


Israël

La droite et l'extrême-droite favories des élections en Israël

Jamais sans doute un Premier ministre israélien n’a abordé des élections législatives avec une telle certitude de l’emporter. Benyamin Netanyahou, dont des affiches ornent les remparts de la vieille ville de Jérusalem, brigue un second mandat lors du scrutin de demain. Le centre et la gauche se présentent en ordre dispersé. La voie semble donc dégagée pour le Likoud et Israël Beitenou, les deux partis au pouvoir. Plus à droite encore, cet homme, inconnu du grand public il y a encore deux mois a créé la surprise pendant la campagne. Il s’appelle Naftali Bennet, dirige le Foyer juif, un parti nationaliste religieux et propose d’annexer la plus grande partie de la Cisjordanie.

A l’autre bout du spectre politique, des citoyens israéliens ont lancé sur internet l’initiative “Démocratie réelle” en signe de justice et de solidarité avec les Palestiniens.

“ C’est un projet monté par des Israéliens et des Palestiniens qui protestent contre le déficit de démocratie réelle en Israël et dans le système des Nations Unies, explique Shimri Zameret, un habitant de Tel Aviv. L’idée est que les Israéliens donnent le droit de vote aux Palestiniens pour les laisser décider comment agir pour protester contre le manque de démocratie.”

Même si le bloc droite-extrême droite fait figure de grand favori, les indécis restent encore nombreux. Par ailleurs, il faut noter que les sondeurs en Israël se sont souvent trompés par le passé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

États-Unis : l'histoire des investitures