DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chômage mondial : la tendance est à la hausse pour l'OIT


économie

Chômage mondial : la tendance est à la hausse pour l'OIT

Il y aura cinq millions de chômeurs de plus dans le monde en 2013, c’est ce qu’annonce mardi l’Organisation internationale du Travail dans son rapport annuel sur les tendances mondiales de l’emploi.
Dans ce rapport, l’institution basée à Genève explique que la situation s’est détériorée en 2012 et que les perspectives ne sont pas bonnes.

“Le chômage est typiquement un indicateur qui exprime un décalage, un retard explique Peter Vanden Houte, chef économiste chez ING et avec une croissance qui va probablement rester faible jusqu’au deuxième trimestre 2013, on peut s’attendre à ce que le chômage continue à augmenter cette année”.

L’Organisation internationale du Travail prévoit donc 5 millions de chômeurs de plus dans le monde en 2013 soit une hausse de 20% en six ans.

En outre, note le rapport de l’OIT, lorsque de nouveaux emplois sont créés, ils sont devenus inaccessibles pour les chômeurs de longue durée, car ils demandent des compétences qu’ils n’ont pas.

Les jeunes sont particulièrement touchés par le chômage note l’OIT qui précise que la crise a fait apparaître un nouveau phénomène, celui des jeunes qui connaissent le chômage de longue durée, “dès leur arrivée sur le marché du travail”.

Aujourd’hui, 35% des jeunes chômeurs sont sans emploi depuis 6 mois au moins dans les économies développées.
Plus de 74 millions de chômeurs en 2013 chez les jeunes de la tranche 15-24 ans : c’est ce que prévoit l’OIT. Cette prévision porterait à 6% la hausse du chômage dans cette tranche d‘âge depuis 2007.
L’apparition du chômage de longue durée chez les jeunes dans le monde, et son augmentation, a pour conséquence note l’Organisation internationale du Travail que de plus en plus de jeunes quittent le marché du travail, et “ne sont ni au travail, ni au chômage, ni à l‘école, ni en formation”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Japon : la Banque centrale au diapason du gouvernement