DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Des dizaines de Mohamed Merah" à venir : la France dans le viseur des islamistes

Vous lisez:

"Des dizaines de Mohamed Merah" à venir : la France dans le viseur des islamistes

Taille du texte Aa Aa

La prise d’otages qui s’est achevée dans un bain de sang en Algérie n’est qu’un début, la France doit s’attendre à de nouveaux attentats : c’est ce qu’a fait savoir, en substance, le groupe islamiste à l’origine de l’attaque du site gazier d’In Amenas.

Le gouvernement algérien a, quant à lui, annoncé que 37 civils étrangers et un algérien avaient été abattus par les ravisseurs, lors de l’assaut des forces algériennes. 792 personnes ont été libérées.

“La plupart des otages ont pu être libérés, à l’exception de cinq étrangers dont on ne sait toujours pas où ils se trouvent, peut-être qu’ils se cachent, ou qu’ils sont partis ailleurs ou peut-être qu’ils sont morts. Que Dieu ait pitié d’eux”, a déclaré Abdelmalek Sellal, le Premier ministre algérien.

L’attaque aurait donc été menée par 32 combattants venus du nord du Mali. Ils étaient, a priori, tous membres de la brigade Al-Mouthalamin de Mokhtar Belmokhtar, un dissident d’al Qaida au Magreb Islamique. Un groupe qui a renouvellé ses menaces d’attaques contre la France “des croisés et des Juifs sinonistes”. “Il va y avoir des dizaines de Mohamed Merah” aurait précisé le porte-parole du groupe, en représaille à l’intervention française au Mali.