Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Euro-2020 : les quarts de finale seront organisés à Munich, Bakou, St-Pétersbourg et Rome
  • Foot/Euro-2020: Londres accueillera finale et demi-finales (UEFA) – AFP
|

Les Ukrainiens célébraient ce 22 janvier la fête de l’Unité. A Kiev, la capitale, des centaines de personnes se sont rassemblées sur le pont Paton. Ils ont formé une chaîne humaine entre les rives gauche et droite du fleuve Dniepr. Cette action était destinée à symboliser l’accord de 1919, ce décrêt communément appelé “universal” et promulgué à l‘époque pour la réunification de l’Est et de l’Ouest de l’Ukraine.

“Rien ne divise les Ukrainiens, ni la langue, ni l’histoire. Nous sommes unis dans tout. Nous sommes séparés seulement par ceux qui y trouvent une avantage avant les élections ou ceux qui pensent que c’est un moyen plus facile de gouverner le pays”, dit un manifestant.

“Je crois que c’est l’idée d’un Etat indépendant et souverain qui unit les Ukrainiens”, assure une autre.

Ce rassemblement a été traditionnellement organisé par la fraternité cosaque.

Dans la matinées le Président Viktor Ianoukovitch a déposé des fleurs au monument Taras Shevchenko de Kiev.

Les participants, principalement des étudiants venus de plusieurs régions d’Ukraine, ont voulu que cette journée d’unité soit vide de toute connotation politique, comme l’explique notre correspondante à Kiev, Angelina Kariakina: “Les participants à ce rassemblement sur le pont Paton à Kiev ont accepté de laisser de côté tout symbole politique. Pour eux, c’est l’Etat plutôt que les drapeaux des partis politiques qui devaient être brandis aujourd’hui”.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|