DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La haute horlogerie ne connaît pas la crise


économie

La haute horlogerie ne connaît pas la crise

S’il est un secteur qui affiche une belle santé malgré la faiblesse de la conjoncture économique et la baisse moyenne du pouvoir d’achat, c’est le secteur de la haute horlogerie qui affiche son dynamisme actuellement au salon international de Genève.
Après une année record, la haute horlogerie suisse anticipe un nouvel exercice en progression cette année après avoir quasiment doublé ses exportations en quatre ans. Le salon international de la haute horlogerie s’est donc ouvert sous de bons auspices.
La consommation statutaire, qui indique un statut social, se renforce un peu partout dans le monde sous l’impulsion des nations émergentes, indépendamment des aléas conjoncturels.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Chômage mondial : la tendance est à la hausse pour l'OIT