DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Apple déçoit les marchés


Etats-Unis

Apple déçoit les marchés

Décidément, le marché a du mal à se faire à l’idée que la croissance d’Apple, l’inventeur de l’iPhone puisse ralentir. C’est pourtant ce qui s’est passé au quatrième trimestre : 47,8 millions d’iPhones livrés par Apple au lieu des 50 millions attendus par le marché; on y ajoutera une marge en baisse. Résultat : les investisseurs se demandent si Apple n’est pas en train de perdre la guerre des écrans au profit de Samsung. Ils s’interrogent sur sa stratégie de miser sur un seul produit l’iPhone en ciblant délibérément le haut de gamme.
Encore en baisse en cours de séance sur la plateforme Nasdaq jeudi, le titre Apple a perdu 35% depuis le lancement de l’iPhone 5 en septembre 2012.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un site finance l'ampoule basse consommation la plus efficace au monde