DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les compagnies "low cost" s'en sortent mieux

Vous lisez:

Les compagnies "low cost" s'en sortent mieux

Taille du texte Aa Aa

Dans le secteur du transport aérien, la crise de la zone euro fait le bonheur des compagnies aériennes low cost tel que la britannique EasyJet ou bien encore l’irlandaise Ryanair. La première vient de publier un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de plus de 9% sur un an grâce à la captation de nouveaux passagers venus du secteur des affaires, en ajoutant des vols sur des routes moins exploitées par les compagnies nationales conventionnelles.
La demande vers Londres, Genève, Milan et Paris a été particulièrement forte pour EasyJet au cours des trois derniers mois de l’année 2012.
Paradoxalement, l’hiver est la période oú les compagnies comptent leurs pertes.
Pour la première compagnie low cost en Europe, l’irlandaise Ryanair, l’année 2013 sera l’année du ralentissement de la croissance de l’activité, malgré sa prévision d’une hausse du nombre de passagers transportés de 3 à 4%. Ryanair est actuellement en discussion pour l’acquisition de
150 Boeing 737.