DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des violences en Égypte pour le deuxième anniversaire de la révolution


Egypte

Des violences en Égypte pour le deuxième anniversaire de la révolution

C’est dans un climat de violence que l‘Égypte a célébré vendredi le deuxième anniversaire du déclenchement de la révolution qui avait abouti à la chute d’Hosni Moubarak. Au Caire, plusieurs centaines de jeunes ont tenté de forcer un barrage de police pour accéder au palais présidentiel. Pour eux la lutte continue : ils réclament le départ de Mohamed Morsi et des Frères musulmans, accusés d’avoir confisqué la révolution.

L’opposition laïque et libérale avait lancé un appel au rassemblement place Tahrir, symbole même de la contestation égyptienne. Mais les heurts, qui avaient commencé dans la nuit avec les forces de l’ordre, se sont poursuivis toute la journée de vendredi.

D’autres villes ont été le théâtre de violences similaires. A Suez notamment, une fusillade a fait au moins cinq morts. Des affrontements ont éclaté également à Ismaïlia et Alexandrie. A Sharqiya, ville natale de Mohamed Morsi, des manifestants ont brulé des pneus près de la maison du président égyptien et jeté des pierres sur les locaux des Frères musulmans.

Deux ans après la révolution, l‘Égypte peine toujours à trouver son équilibre, d’autant qu’elle traverse une grave crise économique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Gaz de schiste : l'Ukraine et Shell signent un contrat juteux