DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gaz de schiste : l'Ukraine et Shell signent un contrat juteux


Ukraine

Gaz de schiste : l'Ukraine et Shell signent un contrat juteux

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch et le directeur général de Shell Peter Voser ont signé à Davos un très gros contrat de production de gaz de schiste, qui devrait déboucher sur un investissement de plus de sept millards d’euros.

A travers ce contrat juteux, l’Ukraine espère réduire sa dépendance énergétique avec la Russie, comme l’explique le ministre de l’Industrie Eduard Stavytskyi : “Je suis convaincu qu’il s’agit d’une étape importante vers l’indépendance énergétique de notre État. C’est la raison pour laquelle, nous accordons beaucoup d’importance aux relations avec des partenaires européens, et en l’occurrence aujourd’hui c’est Shell”

De son côté, l’opposition ukrainienne s’inquiète des conséquences de la production de gaz de schiste pour l’environnement et la santé : “Nous demandons un plan transparent de l’extraction gazière. Nous devons connaître les risques, savoir qui va payer en cas d’impact négatif sur l’environnement. La question est de savoir si les Ukrainiens devront gérer seuls les éventuels problèmes”, souligne Andriy Mokhnyk, député du parti Svoboda.

L’Ukraine disposerait de la quatrième réserve de gaz de schiste en Europe après la Pologne, la France et la Norvège. Le groupe Shell va sonder 15 puits dans l’est du pays qu’il pourrait exploiter d’ici 2016. Son objectif : produire jusqu‘à 20 milliards de mètres cube de gaz par an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Tchèques tournent la page Vaclav Klaus