DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : la Douma vote contre la propagande gay


Russie

Russie : la Douma vote contre la propagande gay

Une loi contre la propagande homosexuelle a été adoptée en première lecture vendredi par la chambre basse du Parlement. La quasi totalité des débutés de la Douma ont adopté ce texte qui instaure des amendes allant jusqu‘à 150 euros pour une personne physique, et 12 500 euros pour une entité juridique.

Les défenseurs de cette loi insistent sur la nécessité de protéger les mineurs des conséquences de l’homosexualité. Mais certains députés craignent que l’initiative parlementaire soit contre-productive : “C’est encore plus dangereux d’interdire car à travers tous ces débats la propagande homosexuelle va se poursuivre”, a lancé Vladimir Zhirinovsky, le leader du Parti libéral démocrate.

Les militants de la cause gay dénoncent une loi homophobe. Ils en veulent pour preuve sa formulation ambigüe. “La loi ne définit absolument pas ce qu’est la propagande homosexuelle”, souligne une journaliste russe. “Dans cette loi, tout ce qui compare les valeurs traditionnelles aux relations non-orthodoxes, peut être est considéré comme de la propagande homosexuelle.”

En marge du vote de la Douma, des affrontements ont de nouveau opposé des militants orthodoxes aux défenseurs de la cause gay. Une vingtaine d’entre eux ont été arrêtes au motif que leur rassemblement n‘était pas autorisé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

JJ Abrams, un réalisateur geek aux commandes du prochain Star Wars